Les 7 leçons de Top chef en communication

Top chef communication restaurant

Top Chef revient pour une 7ème saison, l’occasion de consacrer un article à la célèbre émission de télé-réalité axée sur la cuisine. Pas de résumé d’épisode ou de focus sur les candidats ici, mais plutôt un retour sur les 7 leçons à tirer de l’émission quant à votre communication sur le web ! 

Voilà 7 ans que Top Chef passionne les spectateurs qui ne se lassent pas de regarder les candidats créer d’alléchantes assiettes ou revisiter de grands classiques. Le concept est relativement simple : des professionnels de la cuisine triés en amont s’affrontent face à un jury impitoyable au gré de plusieurs épreuves réparties sur plusieurs semaines. Le jury est composé de chefs reconnus par la profession et les épreuves consistent le plus souvent à créer des plats de toutes pièces ou à revisiter de grands classiques. Parfois, c’est un peu corsé par le nombre de couverts à servir ou l’environnement de travail.  L’émission est mise en avant par la chaîne à grand renfort de communication web et de social TV, le tout s’intégrant dans un arsenal marketing bien au point. On vous propose de faire le tour des 7 enseignements en communication web de Top Chef.

#1 La constance paie

Tel le meilleur des candidats, sachez garder un rythme constant dans votre communication. On n’ouvre pas une page Facebook dédiée à son restaurant qu’on va animer pendant trois mois avant de disparaître de la circulation pendant des semaines, pour revenir, repartir, etc. Idem pour les autres comptes sur les réseaux sociaux. Cela fini par lasser les internautes et vous donne une image brouillon peu flatteuse. Il existe des moyens d’optimiser son temps pour communiquer sur le web, utilisez-les ! En cuisine, vous savez mieux que quiconque qu’il vaut mieux être régulier que faire un coup d’éclat tous les 36 du mois ! Sachez trouver le bon rythme, et ne le lâchez pas.

#2 Ne lâchez rien et remettez-vous en question

Inutile de taper du pied et d’envoyer valser tous ses comptes sur les réseaux sociaux parce que vous n’avez pas un nombre d’abonnés suffisant en quelques mois ! Créer une communauté autour de sa marque, de ses produits, de son restaurant prend du temps et surtout, ça exige de vous que vous vous remettiez en question si les choses ne fonctionnent pas comme vous l’auriez cru. Avez-vous mis la barre trop haut ? Animez vous votre compte correctement ? Avez vous su démarquer votre page Facebook de celle de vos concurrents par exemple ? Parlez vous autour de vous de votre compte Twitter ? Tenez le cap et sachez consulter les autres pour savoir ce que vous pourriez améliorer.

#3 Inspirez vous de ce qui fonctionne

Des classiques efficaces peuvent parfois être source d’inspiration pour un peu qu’on les adapte à sa sauce. Les candidats de Top Chef en savent quelque chose, eux qui ont revisité tout le répertoire de la gastronomie française au fil des saisons ! Et devinez quoi ? Ils ont même su apporter une touche de créativité personnelle à leurs plats. N’hésitez pas à parcourir le web et à chercher ce qui marche pour sélectionner ce qui vous parait faisable et ce que vous pourriez adapter. Dans vos statistiques Facebook, un sujet que nous aborderons prochainement, vous avez la possibilité de sélectionner des pages à comparer à la vôtre. C’est souvent l’occasion de voir ce que fait un concurrent qui a plus d’engagement que vous par exemple.

#4 Sachez parler des autres

Quand on ouvre un compte professionnel sur un réseau social, on est souvent tenté de ne parler que de son affaire. Quoi de plus normal puisque la démarche est envisagée pour en faire la promotion ? Cependant, cela peut lasser l’internaute. Dans Top Chef, si l’accent est principalement mis sur le jury et les candidats, on a régulièrement le plaisir de voir invités des producteurs et d’autres chefs cuisiniers qui viennent donner une bouffée d’air frais à la saison. Comme eux, sachez mettre en avant autre chose que vos plats et votre restaurant. Pourquoi ne pas parler de vos producteurs par exemple ?

#5 Osez le storytelling

Top Chef, c’est aussi de belles histoires : des candidats au parcours alambiqué, d’autres qui tombent amoureux sur le plateau… Avec la capacité indéniable de la chaîne à nous mettre tout cela en musique, parfois jusqu’à en faire des tonnes ! Sans aller jusque là, développez aussi votre capacité à raconter des histoires. A commencer par la vôtre, celle de votre brigade ou encore la construction du restaurant, la création d’un nouveau plat… Raconter des histoires c’est aussi attirer chez vous des clients qui se reconnaissent dans votre parcours ou dans celui de votre affaire.

#6 Ne négligez pas l’image

Quel candidat de Top Chef n’a pas vu au moins une fois son plat accueilli avec une moue dubitative en raison de sa présentation médiocre ? On le dit souvent : on mange d’abord avec les yeux. Pour donner envie aux gens de venir chez vous, pensez à diffuser des photos du restaurant et de ses plats. Attention à choisir des contenus visuels flatteurs mais pas mensongers. L’idée est de rester authentique pour éviter les déceptions à l’arrivée. Les photos sont plus facilement virales et elles créent plus d’engagement sur les réseaux sociaux, sachez en ajouter une bonne dose à votre communication et pourquoi pas, à vous payer occasionnellement les services d’un photographe.

#7 Pensez aux partenariats

Qu’on soit d’accord ou pas avec ceux qu’elle a choisi, l’émission a de nombreux partenaires (vous savez, toute la litanie de pub qu’on doit endurer avant de pouvoir voir son programme). Avoir des liens avec des entreprises proches de votre milieu peut vous permettre d’étendre votre visibilité. Soyez attentif aux partenaires choisis car mal envisagé, un partenariat peut avoir un effet contre-productif. Convenir d’un échange de visibilité avec vos producteurs peut être un excellent début si vous vous fournissez auprès de maisons à la réputation intéressante.

Top Chef, c’est 7 saisons de cuisine mais aussi 7 enseignements primordiaux quant à sa manière de communiquer sur le web. Et vous, quel enseignement en communication web pourriez-vous donner à un restaurant ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *