Communiquer sur son restaurant : 4 fausses impasses et comment en sortir

impasses-communication

Comme bien des restaurateurs vous avez un budget ultra serré, pas ou peu de ressources humaines et une disponibilité très très limitée pour assurer votre communication ? Pas de panique ! Avant de jeter l’éponge, sachez qu’il est possible de s’en sortir avec quelques astuces. Adieu perte de temps et arrachage de cheveux devant votre ordinateur, découvrez comment communiquer simplement !

Si la communication est un métier et que la confier à un professionnel est toujours conseillé, beaucoup de restaurateurs qui se lancent ou qui n’ont pas les moyens à l’instant T doivent se débrouiller seul pour assurer celle de leur restaurant. Or, impossible de faire passer cet aspect de votre activité à la trappe. Il va donc falloir assurer le minimum sans formation préalable et quelque fois sans même un attrait particulier pour ce domaine. Aujourd’hui, on vous propose quelques astuces pour éviter les faux pas et gagner un temps précieux. Attention, il s’agit bien d’astuces temporaires et il faudra penser tôt ou tard à professionnaliser votre communication.

#1 “Je n’ai aucune image potable !”

communication-image

L’image, c’est la base de la communication. On oublie donc les photo floues ou qui ne mettent pas en valeur leurs sujets, surtout si ceux-ci sont des assiettes sorties de vos cuisines. On recherche donc des images jolies, en haute définition si possible et tant qu’à faire gratuites si vous n’avez pas les moyens de payer un photographe pour le moment. Deux options s’offrent à vous :

  • Vous avez quelqu’un dans votre brigade ou votre entourage qui peut prendre des photo soignées

Attention, il ne s’agit pas de faire travailler le fils de votre cousine parce que c’est un garçon sympa ou encore la copine d’un ami etc. Non ! Vous recherchez un résultat propre, soyez bien sûr de la qualité des images. Envisagez aussi de prendre un peu plus de temps avec cette solution puisqu’il vous faudra trier ces photo pour choisir les meilleures. Bien sûr, tout travail mérite un salaire à la hauteur de celui-ci. Si vous ne pouvez pas dédommager cette personne financièrement, entendez-vous sur une contrepartie.

  • Vous n’avez aucune image potable et aucune solution en vue

Il est toujours préférable d’illustrer avec ses propres assiettes mais si vous êtes vraiment à cours d’images, vous allez pouvoir chercher votre bonheur dans les banques de photo en ligne. Attention, ne trompez jamais le consommateur en lui faisant imaginer que la photo en question correspond à vos plats. Ces photo pourront illustrer votre site et des post Facebook mais pas des plats directement sans quoi vous risqueriez de créer de la déception chez vos clients. Voici une sélection de banque de photographies gratuites :

Unsplash

Gratisography

Blue Vertigo

#2 “Je ne sais pas du tout assortir les couleurs !”

communication-couleurs

Les couleurs de votre site, des images, des logos, des flyers ; rien ne va ! Vous ne savez pas créer une harmonie potable et cela vous fait perdre du temps lorsque vous tentez de créer des prospectus par exemple. Là encore, il existe une solution toute bête et gratuite pour sortir de l’impasse : Pantone. Oui oui, les peintures !

Toutes les saisons, Pantone propose une gamme de couleurs tendance. Et le meilleur dans tout ça ? Vous pouvez toutes les associer les unes aux autres car elles vont toutes ensemble ! Pour consulter la gamme automne 2016 et les précédentes, rendez-vous sur leur site. Une belle communication passe aussi par de beaux visuels alors ne lésinez pas sur ce genre de détails qui peuvent tout changer.

#3 “Je n’ai pas le temps d’aller poster sur les réseaux sociaux tous les jours !”

communication-temps

Les réseaux sociaux sont certes incontournables mais si vous êtes limité en temps et en ressources, faites des choix pour ne conserver que les plus pertinents. A l’heure où cet article est rédigé, concernant le secteur de la restauration, il s’agit de Facebook. Si vous n’avez qu’une seule page sur ce réseau, vous avez la possibilité de planifier toutes vos publications à l’avance. Faites le en une seule fois toutes les semaines à raison de 3 ou 4 publications par semaine. A lire sur le blog pour organiser votre temps et optimiser votre communication sur Facebook :

Gagner du temps sur les réseaux sociaux

Lire vos statistiques sur Facebook

Et si vous êtes en retard : créer sa page Facebook 

#4 “Je ne sais pas quoi dire !”

communication-storytelling

Vous avez ouvert un restaurant et le faites tourner à la sueur de votre front et vous ne savez pas quoi raconter, vraiment ? Votre problème est plutôt que vous n’avez aucune notion de storytelling et c’est bien normal car ce n’est pas votre coeur de métier. Vous pouvez évoquer votre quotidien : l’équipe, les cuisines, les nouveaux plats à la carte… Rappelez vous que quelque fois, une image vaut mieux qu’un long discours (et elle est plus virale sur internet). Pour ceux qui sont déjà à l’aise avec ses thématiques, vous pouvez pousser plus loin en évoquant les producteurs qui vous fournissent, les clients historiques, les anecdotes sur vos plats, etc. Restez authentique et n’embobinez pas le clients avec des propos contraires à la réalité.

Et vous, quelle est votre impasse en communication ? N’hésitez pas à demander conseil dans les commentaires !

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *