Tutoriel Facebook : lire vos statistiques

tutoriel Facebook statistiques

Comme la plupart des restaurants, vous avez une page Facebook pour promouvoir votre établissement sur le web. Mais pour vous démarquer de la concurrence, vous devez analyser votre audience pour repérer les publications qui fonctionnent et interagir au mieux avec vos fans. Pour ça, rendez-vous dans les statistiques de votre page.

Facebook met à la disposition des propriétaires de page Facebook un ensemble de statistiques gratuitement. Vous y retrouvez la portée de vos publications, la progression de votre nombre de fans ou encore des informations sur ces derniers. Ces informations sont précieuses et méritent que vous leur accordiez du temps car vous pourrez par la suite vous appuyer sur elles pour lancer une campagne de publicité sur le réseau ou pour animer votre page avec des publications qui intéressent davantage ceux qui vous suivent. Aujourd’hui, nous passons en revue les points incontournables des statistiques de votre page Facebook.

#1 Les mentions J’aime

Vous retrouvez ici l’évolution de vos mentions J’aime mais aussi les mentions Je n’aime plus et leur date. Enfin, la dernière section est elle aussi intéressante puisqu’elle vous donne la provenance de vos mentions J’aime. Les mentions J’aime constituent un éléments très important de votre page puisqu’elles déterminent le nombre de vos fans. Savoir d’où ils viennent peut vous aider à mettre en place des actions pour augmenter leur nombre. Par exemple, si vous constatez que vous avez un certain nombre de mentions J’aime en provenance de votre site internet, il peut être intéressant de mettre encore plus en avant le lien vers votre page Facebook sur celui-ci. Si une grande partie des mentions J’aime provient directement de votre propre page Facebook, alors une analyse des dates et des publications associées sera de circonstance pour déterminer quels types de posts déclenchent des abonnements à la page.

Les mentions Je n’aime plus ne sont pas très flatteuses pour vous mais vous devez aussi analyser celles-ci afin de déterminer ce qui les déclenche. A savoir : plus vous aurez de fans, plus vous risquez d’avoir ce type de mentions. Les statistiques vous informent de la date à laquelle un fan s’est désabonné de votre page, ainsi, vous pouvez la mettre en corrélation avec une publication et examiner si celle-ci peut être incriminée.  Si vous effectuez des campagnes publicitaires Facebook destinées à augmenter votre nombre de likes sur votre page, les mentions issues de ces dernières apparaîtront également : à vous de déterminer si le retour sur investissement est favorable.

Prenez le temps de tirer vos conclusions et n’imaginez pas qu’un désabonnement est forcément dû à la publication du même jour. Si vous constatez sur plusieurs mois que le même type de publication entraîne un nombre significatif de désabonnements à votre pages, alors vous pourrez prendre les mesures qui s’imposent.

#2 La portée des publications

Deuxième élément important pour votre page Facebook, la portée de vos publications. Elle correspond au nombre de personnes ayant vu la publication, qu’il s’agisse ou non de fans. Là encore, vous aurez une distinction entre la portée organique, c’est à dire qui n’est pas issue d’une campagne payante et la portée payée, qui fait suite à une campagne publicitaire sur le réseau ou à la sponsorisation de l’un de vos posts.

En plus de la visibilité de vos publications, les statistiques vous indiquent également comment les utilisateurs de Facebook interagissent avec celles-ci en distinguant les réactions (J’aime, J’adore, en Colère etc), les partages et les commentaires. En cliquant sur les pics du graphique, vous accédez aux publications relatives. Depuis que Facebook a étendu sa gamme de réactions en ajoutant J’adore, Wouah, Ahah etc. , vous avez un graphique vous indiquant la répartition de ces dernières.

Le graphique suivant s’avère bien plus intéressant : il vous donne une répartition datée des personnes qui ont masqué vos actualités (c’est à dire qui aiment toujours la page mais ont fait le choix de ne plus voir les publications apparaître), qui ont masqué une publication en particulier, qui ont signalé une publication comme indésirable et qui se sont désabonné de la page. Comme pour les mentions J’aime, vous pouvez donc mettre les interactions sur votre page en corrélation avec certaines de vos publications. Si un nombre significatif de vos fans a fait le choix de masquer toutes vos publications, cela peut traduire une lassitude parce que le rythme de publication est trop élevé ou parce que les informations diffusées sont trop éloignées de leurs intérêts.

#3 Les publications

La section « Publications » des statistiques est importante à plus d’un titre. En cliquant sur « Types de publication », elle vous donne une répartition de vos publications selon qu’il s’agisse de liens, de photo ou de vidéo. Si vous revenez à « Quand vos fans sont en ligne », un graphique vous représente les jours de la semaine et les créneaux horaires sur lesquels vos fans se connectent. C’est sur ces deux graphiques que vous devez vous appuyer lorsque vous planifiez vos publications. Inutile de publier le lundi matin à 10h si vos fans sont trois fois plus nombreux le jeudi à 14h.

Plus bas, vous retrouvez la liste de toutes vos publications à partir de la plus récente avec un classement par type, ciblage, portée, répartition des engagements. « Booster la publication » signifie que vous souhaitez la sponsoriser pour la mettre en avant. Ce n’est pas pour rien que Facebook met cet appel à l’action ici. C’est en observant cette liste que vous allez déterminer les publications qui fonctionnent le mieux auprès de vos fans.

En cliquant sur « Portée », vous pouvez trier les publications de celles dont la portée est la plus importante à celles dont elle l’est le moins ou l’inverse, en distinguant la portée organique et la portée payée. Vous repérez ainsi en un clin d’oeil les publications qui fonctionnent le mieux ou le moins bien. Mieux encore : vous pouvez choisir de trier les publications non pas en fonction de leur portée mais de leur impressions (différenciée entre organiques ou payées) ou de leur portée mais différenciée entre fans et non fans de la page. Vous pouvez également choisir de voir quelles publications exactement ont été masquées ou quel est le taux d’engagement par publication. Après plusieurs semaines de recul, c’est sur cet outil que vous devez vous appuyer pour savoir avec quels types de publications et d’informations vous devez animer votre page Facebook.

Facebook tutoriel

 

#4 Les personnes

Cette section vous présente des éléments démographiques et géographiques sur les personnes qui ont vu vos publications sur les 28 derniers jours. Vous avez ainsi accès à leur tranche d’âge, leur sexe, leur pays et leur ville ainsi que leur langue. Ces informations ne sont pas sans intérêt puisqu’elles peuvent aussi vous permettre d’adapter vos publications. Pour caricaturer, inutile de parler macramé si la tranche d’âge prédominante est celle des 25 – 35 ans.

#5 Actions et vues de page

Dans la partie Vues de page, vous pourrez consulter leur progression, les sections de votre page qui sont les plus visitées et la provenance des vues. C’est l’occasion de repérer les sources qui vous rapportent le plus de consultations et de les développer et aussi de savoir où positionner des informations stratégiques sur votre établissement selon les sections les plus consultées. Dans la partie Actions sur la page, vous pouvez repérer sur quels types d’appels à l’action cliquent les internautes et leur répartition par appareil utilisé par exemple (ordinateur ou appareil mobile).

Si vous risquez de tâtonner au début, prendre quelques minutes pour consulter les statistiques de votre page Facebook deviendra de plus en plus facile avec le temps. Les informations qu’elles vous donnent peuvent vraiment vous permettre de faire la différence par rapport à vos concurrents. De plus, si vous passez du temps à animer votre page, vous devez pouvoir mesurer les retours de votre investissement. Si vous faites appel à un prestataire pour gérer votre présence sur Facebook, exigez un rapport des statistiques de votre page afin de décider avec lui comment orienter la stratégie éditoriale de celle-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *